Rwanda. À la poursuite des génocidaires, Thomas Zribi (scénariste) et Damien Roudeau (dessinateur), Préface de Gaël Faye Coédition Les Escales/Steinkis, 2023
Enfants fantômes, le destin extraordinaire de Ibou et Arame, Michel Welterlin (scénariste) et Daniel Ngassu (dessinateur), Michel Lafon, 2023

Le mot de l’éditeur

Printemps 1994, plus d’un million de Tutsis sont exterminés par le pouvoir hutu au Rwanda. Au lendemain du dernier génocide du xxe siècle, Dafroza et Alain Gauthier, un couple franco-rwandais, se lancent dans une quête de justice qui semble alors impossible : chasser les tueurs rwandais réfugiés sur le territoire français et tout faire pour qu’ils soient jugés. Il faut recueillir la parole des rares survivants, la recouper avec celle des assassins, convaincre les victimes de se constituer partie civile lors des procès… Pour les Gauthier, c’est le travail d’une vie.

« Le génocide, c’est le mal absolu. Le mal dont on ne guérit pas. » Dafroza Gauthier


Michel Welterlin, qui a contribué à publier Rwanda. À la poursuite des génocidaires, a pris la plume cette fois-ci pour écrire Enfants fantômes, le destin extraordinaire de Ibou et Arame, illustré par Daniel Ngassu.

Sous le trait naïf et les couleurs vives des feutres aquarelle de ce dernier, découvrez l’histoire de Ibou et Arame, deux enfants sans état civil. L’un vit au Sénégal et l’autre au Mali, mais leurs routes vont se croiser et leur destin en sera bouleversé. Ce récit d’amitié et d’espoir est une fiction inspirée de faits réels.

Dans le monde, plus de 165 millions d’enfants de moins de 5 ans ne sont pas déclarés à leur naissance. Invisibles aux yeux de la loi, surnommés « enfants fantômes », ils n’ont accès ni à l’éducation ni à la santé, et sont exposés à toutes formes de violence (enlèvements, trafics, prostitution, réseaux terroristes, etc.).

Enfants fantômes a été réalisé avec le soutien de l’Unicef, de l’Organisation internationale de la francophonie et du Conseil supérieur du notariat. Le combat est commun : défendre le droit à l’identité de ces enfants.

Cet article vous a été utile et vous a plu ? Soutenez notre publication !

L’ensemble des publications sur ce site est en accès libre et gratuit car l’essentiel de notre travail est rendu possible grâce au soutien d’un collectif de partenaires. Néanmoins tout soutien complémentaire de nos lecteurs est bienvenu ! Celui-ci doit nous permettre d’innover et d’enrichir le contenu de la revue, de renforcer son rayonnement pour offrir à l’ensemble du secteur humanitaire une publication internationale bilingue, proposant un traitement indépendant et de qualité des grands enjeux qui structurent le secteur. Vous pouvez soutenir notre travail en vous abonnant à la revue imprimée, en achetant des numéros à l’unité ou en faisant un don. Rendez-vous dans notre espace boutique en ligne ! Pour nous soutenir par d’autres actions et nous aider à faire vivre notre communauté d’analyse et de débat, c’est par ici !